Projet éducatif et projet pastoral

En référence au statut de l’enseignement catholique,
Notre école a pour mission de veiller à ce que les enfants puissent :
“Développer harmonieusement leurs dons physiques, moraux et intellectuels, qu’ils acquièrent un sens plus parfait de la responsabilité et un juste usage de la liberté, qu’ils deviennent capables de participer à la vie sociale.”  Canon 795
Elle doit “ être une force de proposition en ce qui concerne l’éveil ou l’approfondissement de la foi”.
En référence au projet diocésain de l’enseignement catholique des Evêques de France, notre école est ouverte à tous, sous réserve que chacun en respecte le caractère propre.
Les membres de la communauté éducative (parents, enseignants, personnel administratif, personnel de service, membres de l’OGEC, membres de l’APEL, prêtres) partagent leurs compétences pour assurer la bonne marche de notre établissement en se mettant au service des enfants. Chacun des membres a le souci d’animer la communauté d’un esprit évangélique, d’un esprit de liberté et de charité.
Convaincus que l’éducation a pour but d’accompagner les jeunes dans leur propre recherche tâtonnante de leur personnalité et de leur liberté, nous désirons par notre enseignement et notre témoignage que chaque enfant puisse atteindre les objectifs suivants :
* Acquérir les savoirs et les savoir-faire nécessaires à l’évolution de ses études et à la réalisation de sa future vie professionnelle.
* Acquérir des savoir-être qui favoriseront le développement harmonieux de sa personnalité.
* Découvrir et développer une dimension spirituelle éclairée par le témoignage de la communauté, le vécu, la découverte et l’approfondissement de la Parole de Dieu.
Le projet de notre établissement est présenté à tous les nouveaux membres de la communauté éducative (famille, enseignant, personnel, membre de l’OGEC et de l’APEL) afin qu’ils choisissent notre établissement en connaissance de cause et s’engagent à le respecter.
En effet, les enseignants partagent avec les parents l’éducation des enfants qui leur sont confiés.
Cette situation impose confiance et information réciproques.
Il est important que l’école explique, fasse comprendre et justifie ses choix. Elle doit prendre le temps d’écouter chaque famille et lui rendre compte des progrès ou des problèmes rencontrés par son enfant.
Il est tout aussi important que chaque parent respecte les choix et propositions de l’équipe éducative.
La qualité de cette relation est le socle de la nécessaire co-éducation qu’école et famille ne doivent cesser de construire tout au long de la scolarité de l’enfant.
“ Celui qui accueillera un enfant en mon nom, c’est Moi qu’il accueille”
Matthieu.
Par notre accueil, à travers notre regard sur l’enfant, notre écoute attentive, nos encouragements et notre soutien, par la place que nous accordons à chaque enfant, par le climat que nous créons au sein de notre communauté éducative, nous témoignons de notre foi.
Nous invitons tous les élèves à participer à l’éveil à la foi et au cours de catéchèse animés par les enseignants :
  * pour découvrir d’autres religions et pour apprendre à respecter la différence de
     conceptions
    religieuses, source d’échanges et d’enrichissements réciproques.
  * découvrir la foi, pour l’approfondir à travers la parole de Dieu et la vivre ensemble.
  * pour s’y exprimer et découvrir les valeurs du partage,
  * pour s’exprimer autour des grands thèmes de l’Evangile.
Ainsi au cours de leur scolarité, dans notre école, nous proposons :
  * des temps réguliers d’éveil à la foi pour les enfants de l’école maternelle,
  * une heure de catéchèse (dans l’emploi du temps) pour les enfants du CP au CM2,
  * des célébrations réunissant la communauté éducative : prêtre, enfants, parents,
     enseignants et personnel.
  * une préparation aux Sacrements (baptême, communion), à l’école et à la Paroisse.
  * une participation aux rassemblements diocésains, pèlerinages
  * des rencontres avec le curé de Sainte Marguerite : le Père Hervé COSTANTINO
“J’aurai beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, et toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour je ne suis rien…”Corinthiens
La communauté éducative et les enfants participent activement à des projets de solidarité, de partage :
  * Vente du Blé de l’Espérance, Téléthon – Créathon.
  * Participation à l’opération : « Un CD pour un jouet neuf. »
  *Soutien à l’association ELA.
  * Partenariat avec l’association « Graine de Joie » pour la construction d’une école au
     Burkina-Faso, opérations cartables…
Ces approches diverses de l’Evangile sont des fondations dans le développement de la vie chrétienne de nos jeunes élèves.
Elles les préparent :
  * à un usage juste de la liberté
  * à être demain des adultes responsables, capables de participer activement à la vie sociale,
     à la découverte du sens de leur vie.
PROJET PEDAGOGIQUE
Le projet pédagogique est, dans le projet d’établissement, l’outil qui fixe une orientation pédagogique commune à tous les enseignants d’un même établissement.
Ce projet permet :
      De traduire les objectifs nationaux,
      De définir les stratégies et les étapes pour les atteindre.
Il est aussi un moyen :
      De mobiliser l’équipe pédagogique,
      D’associer l’ensemble des partenaires à la réflexion,
      De renforcer la cohésion de la classe,
      D’associer l’ensemble de la communauté éducative au projet.
Dans notre école, nous établissons également « un projet pédagogique de l’année » à partir d’un  thème commun à toutes les classes. Cette année, nous allons travailler de la PS au CM2, autour du projet commun « S’ouvrir au monde ! S’ouvrir aux autres ! » qui aura pour aboutissement la réalisation d’un spectacle de fin d’année. La découverte de terres lointaines permettra aux enfants de l’école de s’ouvrir à d’autres modes de vie et surtout aux différences.
La mise en œuvre de ce projet implique le recours à des méthodes pédagogiques multiples favorisant la transdisciplinarité. Tous les domaines sont sollicités : langue orale, langue écrite, vivre ensemble, découverte du monde, mathématiques…
Apprendre est un processus complexe.
Réussir à apprendre demande de mettre en oeuvre de multiples stratégies…
“ Impossible de séparer le cognitif de l’affectif, impossible de séparer l’individuel et le social”                                  Ph. Mérieu
Aussi pour favoriser l’élaboration du savoir chez nos élèves, et dans le respect des directives des Ministère de l’Education Nationale, la pédagogie de l’équipe enseignante s’appuie sur ces conceptions :
          On apprend par l’action
          On n’apprend pas tout, tout seul
          On apprend ce qui a du sens
          On apprend dans un climat de confiance, de respect.
DES ENFANTS ACTEURS
Nous sommes convaincus que l’école catholique n’est pas seulement un lieu d’enseignement, mais aussi un lieu de vie et d’éducation intégrale de la personne.
L’équipe pédagogique aménage des situations qui favorisent la “croissance” des enfants :
  * en développant leur capacité d’autonomie, d’adaptation, de solidarité,
  * en créant un climat d’école où la qualité des relations permet de réduire les tensions,
  * en aiguisant leur appétit d’agir et d’apprendre.
Ainsi, les élèves participent pleinement à la vie de leur école, ils s’expriment et agissent :
* au Conseil des Enfants :
     o Un conseil des enfants se réunit à chaque période scolaire. Il est constitué des délégués
        des enfants, élus dans chaque classe de la Grande Section au CM2, de la directrice, des
        représentants des enseignants, de Madame Béatrice MOITY, la responsable de la
        restauration.
     o Le rôle du conseil est de participer à la vie de l’école. Par l’intermédiaire des délégués les
       enfants peuvent faire des remarques, exprimer des propositions sur les récréations, la
       restauration, les activités, le règlement…
     o Le conseil est donc un lieu d’échanges entre les adultes et les enfants afin d’améliorer
        les conditions de travail et de jeux, dans un climat amical et rassurant.
* en participant à l’organisation, à l’animation et la gestion de la campagne de carême, du
   carnaval, de la fête de la musique…
* en prenant en charge la Bibliothèque et le Club Informatique.
Nous accueillons les enfants avec leurs richesses et leurs difficultés, c’est avec une bienveillance constante que nous souhaitons favoriser leur développement.
     + Cahiers – Productions des enfants : ils sont remis régulièrement aux familles qui les signent et prennent ainsi connaissance du travail des enfants, des annotations des enseignants.
     + Livret d’évaluation : L’école a innové cette année en élaborant un référentiel des compétences par cycle conforme au socle commun de connaissances et aux nouveaux programmes 2008. L’acquisition d’un logiciel, adaptable à nos choix en termes d’évaluation, permet une présentation identique des acquis des élèves tout au long de leur scolarité. Un livret sera remis aux parents une fois par trimestre. Les enseignants y notent les résultats aux évaluations ainsi qu’une appréciation. Le livret sera retourné à l’école, signé par les deux parents, ainsi que les travaux du trimestre. Le livret d’évaluation suit l’enfant, il sera transmis à sa nouvelle école, en cas de changement au cours de sa scolarité.
     + Evaluations nationales : Les résultats en français et mathématiques, aux évaluations nationales de CE1 et CM2, les attestations de maîtrise des compétences en CE1 et CM2 en référence aux programmes de l’école seront communiquées aux parents selon les modèles  donnés par le ministère.
Les attestations de premier secours et de première éducation à la route, de compétence en langue vivante (Anglais) au niveau A1 du cadre européen commun de référence, du brevet informatique et internet niveau 1 (B2i) seront présentées selon les modèles ministériels.
Quand un enfant rencontre des difficultés, des remédiations peuvent être mises en place au sein de la classe, du cycle, de l’établissement : prise en charge dans le regroupement d’adaptation, proposition de participation aux ateliers d’aide personnalisée par exemples.
Ces « coups de pouce » se déroulent le mardi et le jeudi soir de 16h30 à 17h30. Les enfants du CP au CM2 sont pris en charge par un autre enseignant de l’école pour reprendre, de façon la plus ludique possible, une ou des compétences précises qu’il n’a pas encore suffisamment acquises.
Quand un enfant rencontre des difficultés plus importantes, l’équipe pédagogique se doit  de prévenir les parents. Il est indispensable que la famille et l’enseignant se rencontrent afin de rechercher avec eux les actions les plus appropriées pour favoriser l’épanouissement de l’enfant et de mettre en place, lorsque c’est nécessaire, un Projet Personnel de Réussite Educative, PPRE. Une aide par un spécialiste (orthophoniste – psychologue…) peut être souhaitable ou nécessaire.
L’école et les services extérieurs :
      Le médecin scolaire de la P.M.I. suit les enfants du cycle 1, petite et moyenne section de maternelle,  (bilan de santé – vérification des vaccins – de l’acuité visuelle…).
      Le médecin scolaire effectue la visite d’entrée au CP (fin de Grande Section), et établit les projets d’accueil individuel (P.A.I.) pour les enfants ayant besoin de soins sur le temps scolaire.
      La psychologue scolaire de l’enseignement catholique se déplace à l’école pour rencontrer parents, enfants et enseignants en cas de besoin.
Un objectif pédagogique commun à toutes les classes, de la Petite Section au CM2 :
Education à la responsabilité par le respect de soi, des autres, du matériel…
     * Les enfants prennent connaissance du règlement de l’école et dès que possible ils élaborent les règles de vie de la classe, organisent sa gestion en établissant des “responsabilités” (rangement – propreté – distribution – calendrier – actions particulières…).
     * A partir de la Grande Section, des élèves sont élus ”délégués de classe”. Après avoir réfléchi avec leurs camarades, les délégués font part de leurs remarques et suggestions sur la vie à l’école au Conseil des Enfants qui se réunit régulièrement.
     * Dans chaque classe, un temps “Vivre Ensemble” permet aux enfants de débattre des problèmes rencontrés et, selon les niveaux, de passer progressivement de l’examen de cas particuliers à une réflexion plus large.
     * Régulièrement, l’enseignant dans un « parcours civique » sensibilise les enfants aux règles de la sécurité routière, au respect de l’environnement et du cadre de vie.
PROJETS, ACTIVITES CULTURELLES.
Sorties ou voyages de découverte :
Les enseignants peuvent proposer des projets sur l’année, ou une partie de l’année, des activités culturelles (expositions, visites de sites, théâtre…), des sorties ou voyages de découverte.
Toutes ces propositions ont pour objectif de favoriser les apprentissages. Elles leur donnent du sens et de la cohérence.
Chaque année, sauf exception, un séjour est organisé pour les classes du cycle 3, CE2 CM1 CM2 : classe de neige, classe de voile, classe trappeur, classe verte, classe patrimoine… Depuis deux ans : Les PS et les CP partent en classe de découverte. Cette année, la classe de GS se joint à eux.
Bibliothèque
Informatisée pour la gestion des prêts, elle est gérée par des élèves de CM2 et de CM1 et par des parents volontaires.
FESTIVITES
Des moments de fêtes rassemblent toute la communauté éducative. Ils permettent de renforcer les liens entre les familles, les enseignants, le personnel autour d’un événement dont les enfants sont les “maîtres d’oeuvre”. (Créathon – Téléthon, Fête de Noël, Carnaval, Spectacle des élèves, Kermesse…)
Notre établissement respecte les programmes imposés par le Ministère de l’Education Nationale dans le cadre de la mise en œuvre du socle commun. Le socle commun ne se substitue pas aux programmes de l’école primaire et du collège. Il en fonde les objectifs pour définir ce que nul n’est censé ignorer en fin de scolarité obligatoire.
PEDAGOGIE DIFFERENCIEE ADAPTEE AUX BESOINS DE L’ENFANT
            En effet, dans une même classe d’âge nous trouvons soit des écarts dans certaines disciplines, soit des écarts généralisés sur l’ensemble des matières dus la plupart du temps à un manque de maturité ce qui implique la mise en place d’une différenciation pédagogique. Dans chaque atelier, l’élève rencontre plusieurs niveaux de difficultés en fonction de ses acquis, de ses capacités et de nos objectifs.
Philippe Meirieu disait : « Ils ont besoin, pour vivre ensemble demain, d’un langage pour communiquer, de concepts pour comprendre et d’outils pour construire le monde. Ils ont besoin d’apprendre et de maîtriser des savoirs et des savoir-faire. Ils ont besoin de connaissances communes… Mais chacun d’entre eux ne pourra les acquérir que de manière active et singulière, par un itinéraire qui n’appartiendra qu’à lui. C’est pourquoi il n’est, en réalité, de pédagogie que « différenciée », dans le respect des personnalités et le souci de les doter toutes d’un outillage intellectuel commun. »
LANGUE ETRANGERE
Chaque enfant de ce pays est un enfant de l’Europe et un citoyen du monde. Il paraît donc essentiel de découvrir d’autres cultures, d’autres civilisations et d’autres langues. Dans cette optique, il est proposé d’ouvrir l’oreille de l’enfant à d’autres sonorités par l’écoute de vidéos adaptées à son âge, de chansons ou comptines dans d’autres langues que celle de son pays originel. Il bénéficie d’un enseignement en Anglais dès la petite section par un professeur d’anglais qui le suivra jusqu’au CM2.
MODE DE FONCTIONNEMENT DES CLASSES
Chaque classe maternelle présente le même système de fonctionnement : La classe atelier.
La classe est structurée en différents lieux d’apprentissage appelés “Atelier”.
Chaque lieu correspondant à  un domaine, une discipline :
            Dessin/graphique/écriture
            Arts plastiques : peinture, bricolage, modelage
            Mathématiques/lecture
            Jeux de construction
            Etc..
Dans chaque atelier des activités sont proposées et l’enfant à son rythme y participe. Il doit pour cela s’y inscrire à l’aide d’étiquette nominative, puis ranger sa production dans son “casier”.
L’évaluation se fait régulièrement et permet le suivi individuel de l’enfant.
Chaque année, un thème commun à l’école est choisi, il est le fil conducteur de projets et d’activités, riche d’apprentissages
RELAIS GS/CP
Dans notre établissement, la présence des classes maternelles dans le même bâtiment constitue un réel avantage pour le suivi des enfants entre la maternelle et le primaire.
Pour permettre à tous une adaptation réussie au CP, les classes de GS et CP travaillent sur des projets communs, tout au long de l’année :
Sorties pédagogiques, Spectacles, Ateliers décloisonnés : Arts Plastique (Téléthon), Eveil (expériences sur l’eau), Travail en commun sur le projet de l’année, Temps de travail en atelier (comme en GS) maintenus en CP, Apprentissage des sons : utilisation du même codage (je vois…,j’entends….)
“Invitation” par l’enseignante de CP pour présenter la classe et les réalisations des élèves de CP de l’année afin de dédramatiser le passage à la “grande école”.
ASSURER UNE CONTINUITE PEDAGOGIQUE DU CP au CM2
Les enseignants élaborent les programmations et les évaluations, choisissent des objectifs communs, harmonisent des actions, des démarches pédagogiques.
Cette continuité assure une cohérence tout au long de la scolarité :
Programmation dans le cycle.
Il n’y a pas de “cloison étanche” entre les classes de chaque cycle. Les enseignants prennent en compte les acquis des enfants et adaptent les programmations (conformément aux Instructions Officielles) et leur rythme à la réalité de la classe.
Evaluation de l’élève.
Les enseignants connaissent chaque élève, son évolution, ses acquis par une observation continue dans des situations variées (travail, jeu, visite..) dans les différentes relations (en groupe, avec d’autres élèves, d’autres adultes) dans les comportements (autonomie, coopération, respect des règles), par des évaluations trimestrielles dans les différents domaines d’enseignement.
Les parents prennent connaissance de ces évaluations dans le livret qui leur est communiqué chaque trimestre.
Ce livret suivra l’enfant en cas de changement d’école et permettra d’établir son dossier d’inscription en classe de 6ème.
En fonction de son évolution la durée passée par un élève dans le cycle pourra être réduite ou allongée d’un an.
Objectifs communs.
Après les différents constats découlant de l’observation et de l’évaluation des élèves, l’équipe pédagogique définit des objectifs communs. Ils concernent l’amélioration des connaissances, des compétences et des résultats des élèves ainsi que la construction de sa personnalité.
Harmonisation des actions.
En fonction des objectifs visés, les enseignants organisent des actions :
Lire, tout lire : que chaque situation (de l’affiche pour le Loto de Noël aux documents liés au projet de l’année) soit des occasions de lecture, de recherche autour des textes…
Lier lire et écriture
Participer à un rallye lecture
Echanger, présenter des lectures à d’autres classes, pour des événements
Etablir un lien avec une bibliothèque municipale (celle de Bonneveine)
Mettre en place des projets de classe en fonction du projet de l’école.
Harmonisation des démarches pédagogiques
Les enseignants sont attentifs à favoriser des démarches amenant l’enfant à observer, proposer des hypothèses, argumenter, s’exprimer, mobiliser son savoir :
Les enseignants :
* varient les organisations de travail (en groupe, individuel, collectif) suivant les besoins, les activités.
* établissent des liens entre les différents apprentissages
* proposent des ancrages, des remédiations
* organisent l’emploi du temps pour dégager des séances de travail en ½ classe
* mettent en place des échanges de services entre eux. Ces échanges permettent aux élèves et aux professeurs de mieux se connaître, d’établir une cohérence pédagogique éducative. Ces échanges sont l’occasion d’utiliser les compétences de chacun des enseignants.
TECHNIQUES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION : TIC
Ces temps d’enseignement du CP au CE1 sont assurés par le directeur, l’enseignante de petite section et celle de CM2.
Ils permettent la découverte et l’utilisation de l’outil informatique, la réalisation et la présentation de travaux écrits, l’enrichissement régulier du site de l’école, l’utilisation du scanner et de l’appareil photo numérique pour l’illustration des productions, la recherche sur Internet, la participation à des projets inter-établissements…
Ils motivent les différents apprentissages en leur donnant une réalité sociale, et permettent une appropriation des connaissances de base de l’informatique évaluées en fin de cycle III par le B2i, Brevet Informatique et internet.
Les classes de cycle 3 vont être équipées de TBI, Tableau Blanc Intercatif.
Toutes ces activités permettent :
de motiver les différents apprentissages en leur donnant une réalité sociale,
une appropriation des connaissances de base de l’informatique évaluées en fin de cycle III par le B2i, Brevet Informatique et internet.
En CE1, découverte et prise de contact avec l’outil.
Du CE2 au CM2 : une heure hebdomadaire par enfant.
En CP, l’enseignement des TICE est assuré dans la classe par l’enseignant.
DES ACTIONS SPECIFIQUES D’OUVERTURE A LA CULTURE ET A LA VIE SOCIALE :
Chaque année ces actions à dominante culturelle, artistique, scientifique, sociale… sont organisées par l’équipe pédagogique. Voici quelques exemples :
CREATHON – TELETHON (en relation avec l’AFM).
Projets “Autour du livre”, “ Afric@mi, Afric@rt”, “Nature et environnement”, “Marseille en tous sens”.
Classes de découverte.
Si des moyens particuliers sont nécessaires, l’équipe enseignante recourt à des crédits spécifiques, à l’aide de partenaires extérieurs, à l’aide des parents.
REGROUPEMENT D’ADAPTATION
Une enseignante spécialisée (à mi-temps) est responsable des regroupements d’adaptation. En collaboration avec l’équipe pédagogique :
         a) Sa mission est de mettre en place, compléter, et/ou développer les capacités de l’élève en difficulté, pour qu’il puisse les réinvestir dans les tâches scolaires               proposées dans son groupe classe.
             L’enseignant spécialisé doit travailler en étroite collaboration avec l’enseignant de la         classe de l’élève.
             Les parents doivent être également des partenaires actifs dans la réalisation du projet d’aide pour leur enfant.
         b) Démarche de l’enseignant spécialisé :
repérer avec son enseignant les difficultés de l’élève
essayer d’envisager une solution possible au sein de sa classe
élaborer un projet d’aide pour cet élève
définir l’objectif poursuivi et les compétences à travailler,
établir une progression, une démarche dans le respect de cet objectif,
estimer la durée de la prise en charge,
évaluer la prise en charge.
         c) Lieux d’intervention : l’enseignante spécialisée peut intervenir dans la classe des enfants concernés ou (le plus souvent) accueillir ces élèves par petits groupes              de 2 à 6, pour des séances d’environ 40 à 60 minutes.
DES INTERVENANTS DANS L’ECOLE.
         a) Langue vivante.
L’équipe pédagogique a choisi l’anglais (en fonction du suivi dans les collèges).
L’intervenante de langue maternelle anglaise amène l’élève à acquérir des compétences linguistiques (conformément aux programmes de l’école élémentaire).
Elle suit les enfants du CP au CM2.
L’enseignante de la classe prolonge cet enseignement par des activités permettant la découverte de pays anglophones (modes de vie, situation géographique, histoire…).
        b) L’éducation physique.
Est prise en charge, du CP au CM2, par un professeur d’éducation physique qui met en place les activités conformément aux programmes du Ministère de l’Education Nationale.
Quand le professeur d’éducation physique prend la classe, le titulaire libéré intervient dans une autre classe.
Durant cinq années, l’enseignant suit l’évolution de chaque élève. Il oriente son action afin d’assurer :
le développement des capacités et des ressources nécessaires aux conduites motrices.
l’accès au patrimoine culturel que représentent les diverses activités physiques, sportives, pratiques sociales de référence.
l’acquisition des compétences et connaissances nécessaires à la bonne gestion et à l’entretien de la vie physique.
         c) Ateliers de pratique artistique
Cet atelier, animé par un comédien est mis en place du CP au CM2 pour :
donner à l’enfant un “bagage” gestuel et vocal,
libérer son imaginaire,
le sensibiliser à des oeuvres littéraires,
l’amener à pratiquer la création d’un spectacle (élaboration du projet/écriture, construction des décors…)
Cet atelier contribue à l’épanouissement de l’enfant, à son insertion au sein d’un groupe, de l’école.
Ces activités sont financées en partie par l’OGEC, une aide est demandée aux familles. Dans la mesure de ses possibilités, l’OGEC prend en charge le montant des activités pour les familles rencontrant des difficultés.
LIAISON 6ème
Pour favoriser l’adaptation au collège
L’enseignant du CM2 apporte son aide aux familles pour choisir :
un collège privé (notre école se trouve dans le secteur des collèges Saint Anne, Sainte Trinité, Pastré, Provence, Grande Bastide et autres…).
ou un collège public (selon la carte scolaire imposée par l’Inspection Académique).
Une rencontre entre les familles et les directeurs des collèges privés du secteur est organisée à l’école.
D’anciens élèves animent une “conférence-débat” sur le collège et l’entrée au collège.
Les enseignants du cycle III et les professeurs des collèges du secteur se concertent régulièrement, favorisant ainsi une continuité pédagogique entre école et collège.