Témoignages

Romain

Ces professeurs nous apprennent aussi le théâtre, l’éducation physique,l’informatique, et à aimer lire,
lire dans une bibliothèque bien jolie…

Dans cette bibliothèque bien jolie, il y a des livres, des livres qui racontent l’Histoire, la Nature et des romans par milliers…
Dans ces classes bien tranquilles,
il y a des bureaux de bois, un tableau noir,

Et puis des professeurs.
Des professeurs qui nous apprennent à vivre,
à lire, à écrire et, surtout à aimer la vie…
Dans le boulevard Baude,
il y a des maisons, une boulangerie, un café, des immeubles, et puis, mon école, mon école Sainte-Marguerite

Dans mon école,
il y a un grand portail bleu, une cour, deux platanes, un préau. Et puis des classes, des classes bien tranquilles…
Dans Marseille,
il y a des tours, des maisons par milliers, du béton, des blocs, des quartiers et puis,mon école, mon école Sainte-Marguerite.

Margot

Une école magique, où mes plus beaux souvenirs d’enfance demeurent
(kermesse, théâtre, anniversaire…)

Une école où l’on nous apprend les valeurs
et les rêves d’une vie meilleure.

Des professeurs en or.

C’est la seule école que j’ai fréquentée qui me rendait heureuse
de me lever le matin !

Pour moi, l’école Baude c’est plus qu’une école,
c’est des personnes sur qui on peut compter,
c’est des tatas aimantes et serviables,
c’est des instituteurs fantastiques…

Ce sont des gens au grand cœur qui m’ont aidée
et soutenue lorsque j’en ai eu besoin.

Je me prédestine aujourd’hui à devenir professeur des écoles
et j’ai deux grands exemples avec moi (Michel et Martine.)

J’aurai réussi le jour où je serai aussi bonne instit qu’eux.

J’aurai trop de choses à dire sur cette école exceptionnelle,
et si je pouvais arrêter le temps, je l’aurais arrêté au moment
où je faisais partie de ses élèves.

Merci à tous pour tous ces merveilleux moments que vous m’avez offerts et que vous continuez à m’offrir…

MERCI !

(Margot élève de cette école de 1986 à 1994.)

Manon

Je me rappelle de ce jour de décembre
Je tremblais de tous mes membres
J’étais intimidée et observée
Mais où avais-je donc mis les pieds ?

Mais qui est-elle ? Pourquoi vient-elle ici ?
Sortait de la bouche des tout petits.
Et puis je suis entrée dans la classe
28 élèves de 11 ans me faisaient face.

Souffle un bon coup, ils ne vont pas te manger
Est la première chose que j’ai pensée,
Puis peu à peu je me suis attachée.
C’est bien simple, je ne pouvais plus les quitter !

Je parle bien sûr des monstres de garçons
Qui j’en suis sûre se reconnaîtront !
Des filles bien évidemment
Avec qui j’ai passé de super moments !

J’ai retrouvé la joie de vivre de mon enfance
Cette école pleine de bonheur et d’espérance
Et pour cela je remercie du fond du coeur
Martine et tous les autres professeurs !!!

Ce texte a été écrit par Manon S,
Ancienne élève de notre école,
Alors en classe de 3ème,
A la fin de son stage dans notre établissement.
Merci Manon pour ce beau témoignage.